Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/paccico/public_html/modules/mod_gtranslate/tmpl/default.php on line 144
English Arabic French Portuguese Spanish

COMMUNIQUE DE PRESSE LA CHAMBRE PAN AFRICAINE DU COMMERCE ET DE L'INDUSTRIE (CPACI) Avril 10-11, 2016

27 April 2016
(0 votes)
Author :  

LA CHAMBRE PANAFRICAINE DU COMMERCE ET DE L'INDUSTRIE (CPACI)

LE CONSEIL EXECUTIF SE REUNIT A ADDIS-ABEBA, ETHIOPIE

 

12 avril 2016 - Addis-Abeba, Ethiopie - Le Conseil exécutif de la Chambre Panafricaine de Commerce et d'Industrie (CPACI) a tenu sa 9e Réunion du Conseil exécutif ici à Addis-Abeba, Ethiopie, les 10-11 Avril 2016. 

CPACI représente les milieux d'affaires, les chambres de commerce et d'industrie, et d'autres organisations de soutien aux entreprises en Afrique. Les Membres du Conseil exécutif comprennent: Chambre Algérienne du Commerce et de l'Industrie, Fédération des Chambres de Commerce et d'Industrie et de services du Maroc- Khémisset, Chambre de Commerce et d'Industrie Inde-Congo (C.C.I / I.C), Chambre de Commerce, d'Industrie, d'Agriculture et des Métiers de Brazzaville, Chambre de Commerce et d'associations sectorielles éthiopienne (ECCSA), Chambre Fédérale de Commerce et d'Industrie de Burundi (CFCIB), Chambre nationale de Commerce et de l'Industrie du Ghana, Association des chambres de commerce de l'industrie des mines et de l'agriculture du Nigeria, Chambre de Commerce et de l'Industrie -Seychelles, Chambre nationale de commerce -Zimbabwe. Le Conseil est actuellement présidé par le Dr. Appiagyei Dankawoso de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Ghana, pour le terme 2014-2016. 

Le conseil 2016 exécutif a discuté des activités et des finances de CPACI pour l'année 2015 et a examiné les progrès et les priorités pour les cinq prochaines années (2016-2020). Les membres du Conseil ont souligné la nécessité de promouvoir la campagne d'information à l'appui de la zone libre-échange continental (ZLEC) en Afrique. Le Conseil a dirigé le Directeur exécutif de la CPACI de favoriser une coopération plus étroite entre la Commission de l'Union africaine et la CPACI afin de coordonner la perspective du secteur privé sur le rôle du processus d'intégration CFTA et à surmonter les obstacles au commerce intra-régional. Le Conseil a également recommandé au Secrétariat CPACI de développer une coordination plus étroite avec les communautés économiques régionales et les représentants du secteur privé dans les sous-régions. Le premier vice-président de CPACI et le Président de la Chambre de commerce et les associations sectorielles de l'Éthiopie (ECCSA), M. Solomon Afework a noté lors de la réunion que le secteur privé est un partenaire clé dans la fabrication de la zone de libre-échange un succès et que sa participation à l'ensemble du processus est crucial et essentiel.

Le Conseil a également fait un certain nombre de recommandations, telles que:

  • Améliorer la coordination et le partage d'informations entre les Chambres de commerce africaines pour aider à conduire vers un long terme la croissance et le développement;
  • Construire des partenariats entre les chambres nationales de commerce africaines et les organisations régionales de développement en vue de promouvoir le commerce et l'investissement pour réaliser le potentiel économique à long terme maximale du continent;
  • La construction de relations fructueuses avec les communautés économiques régionales telles que la CEA, le COMESA, la CEDEAO, la SADC pour promouvoir la croissance économique et la création d'emplois;
  • Développer et renforcer la CPACI pour réaliser des bons programmes pour l'entreprise pour améliorer la coopération et l'intégration continentale

En évaluant les dernières tendances et défis économiques, le Directeur exécutif CPACI, M. Kebour Ghenna, a déclaré que la croissance selon la Banque mondiale en Afrique subsaharienne a diminué à 3% en 2015, passant de 4,5% en 2014, en raison des baisses des prix des produits de base, la faiblesse de la croissance globale, la hausse des coûts d'emprunt, et les développements nationaux défavorables dans de nombreux pays.

Le ralentissement, selon la Banque mondiale, a été particulièrement forte chez les plus grands exportateurs de produits de base de la région, mais il y avait quelques points positifs, comme la Côte d'Ivoire, qui a continué de faire l'expérience robuste, d’ une croissance diversifiée, soutenue par des investissements en hausse, et le Kenya et le Rwanda, où la croissance est restée forte, aidée par les dépenses d'infrastructure, forte demande des consommateurs, et un secteur des services en pleine croissance. Il a dit que les entreprises africaines ont besoin d'un regain de confiance et que le gouvernement devrait agir pour réduire l'incertitude et d'accroître la possibilité.

Enfin, la réunion a remercié la Division des affaires économiques, du commerce et de l'industrie de l'Union africaine Division pour leur soutien précieux pour renforcer la Chambre panafricaine de commerce et d'industrie (CPACI).

Pour plus d'informations ou pour parler à un expert de CPACI à ce sujet s'il vous plaît communiquer avec M. Leul Wondemeneh, Program Manager au This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it..

  • 2016 is ending on a great note for many of Africa’s endangered animals

    In a landmark move, China has announced that it will enforce a total ban on domestic ivory trade within a year. Shops must hand over their licenses to trade ivory by March 2017, China’s State Council says a complete ban will be in place by the end of the year. Under China’s new terms, auctions of previously legally obtained ivory, likely imported in the 1970s, will be permitted only with authorization and under strict supervision. Holders of legally obtained ivory will also need authorization to continue to display it in museums and at exhibitions.

  • PACCI's 2nd Session on Trade Facilitation at ATW2016

    PACCI’s session along the ATW2016 continues today

    Today’s session on ‘Trade Facilitation – A priority for chambers of commerce in Africa” was chaired by Mr. Sanusi Maijama-a Ajiya, National Vice-Presidenct (MSME) of Nigerian Association of Chambers of Commerce, Industry, Mines & Agriculture (NACCIMA).

    Experts from UNCTAD, African Alliance for E-Commerce, and Managing Directors of Logistics company from Kenya and Ethiopia participated as a panelists.

Login to post comments

The Pan African Chamber of Commerce and Industry was established in 2009 by 35 founding national business chambers to influence government policy and create a better operating environment for business.

Latest Tweets